J’en ai marre de Vous…


J’ai fait un petit plus long cette semaine, l’inspiration était là ( non, même pas défoncé…)

Certaines personnes en ont marre de moi ! Je peux les comprendre, parce que je ne suis pas un cadeau. Mais celles-ci aimeraient bien me voir enfermé, caché au fond d’un trou tremblant de peur parce que la police incompétente ne peut stopper cette association de malfaiteurs qui me harcèle, me raquette, me séquestre, ou encore tout simplement tente de m’assassiner… Ce qui est peut-être déjà fait ! Allez savoir, si je le savais moi-même, je ne le vous dirais pas, de toutes façons. Mais qui sait peut-être bien que je sois déjà mort et que j’écris de votre passé, ce qu’il me reste à écrire pour le futur… Peut-être bien que je sois sur une autre planète, dans un autre univers. Qui sait ? Peut-être bien que toutes ces tentatives de meurtres, tous ces effets spéciaux, toute cette technologie que je n’arrive pas à maîtriser soit bien la preuve que je sois déjà mort ! Que quelqu’un d’autre vive, ce futur, à ma place et que je sois enfermé pour le restant de mes jours sur un petit bout de terre sur lequel les lois de la République française n’ont aucune souveraineté… Peut-être bien que je ne sois plus moi-même. Peut-être bien que ma vie ne sois plus qu’un film, qu’une série Tv que plus personne ne regardes, après tout ; bien que les producteurs ressentent encore et toujours la nécessité de me faire vivre ce cauchemar ! D’autres se moquent de moi… Parce que selon leur position, leader politique, leader économique, stars de la chanson ou de la toile ! Mes propos les font bien rire… Qu’est-ce que le droit international public, quand le droit français n’est déjà pas respecté sur le territoire français… Je ne vous parle pas de mafia de petits escrocs ou de Pussy qui deal quelques kilogrammes de chiite dans l’année, ou encore de gang qui casse voiture ou maison. Je vous parle de criminalité en col blanc, d’usurpation d’identité, de fraudes fiscales, de blanchiment d’argent, de harcèlement, de terrorisme, de mécanismes systématique d’exclusion, De profits individuels et d’intérêt général.  bref de criminalité de  » haut vol  ». De personnes qui soient si proche du pouvoir ou contre pouvoir qu’elles sont certaines d’être intouchables quoi qu’elles fassent. Cela tombe bien vous me direz-vous, c’est la période. Mais qui suis-je ?    Je ne suis pas candidat à la Présidence de la Nation, donc mes propos ne peuvent être     qu’hilarants !

Qu’est-ce que le droit international public pourrait bien défendre sur le territoire Français, qui plus est, comment pourrait-il défendre les intérêts individuel d’un internaute et par extension l’intérêt général de tous les internautes qui utilisent la toile, sans intention de faire de profit pécuniaire ?  Raison de plus un joueur en ligne… Autres que des jeux d’argent, autres que les casinos !

Déjà revenons sur un article de la constitution Française…

Cet article , nous dit bien que si notre statut civil de droit commun déterminé par la législation votée au parlement ( Assemblée Nationale et l’autre ). Le citoyen de la République Française conserve un statut personnel tant qu’il n’y a pas renoncé…

Qu’est-ce qu’un statut personnel ?

Droits des étrangers
et statut personnel

Emmanuelle Andrez, juriste, DEA de droit privé
et Alexis Spire, sociologue, Université de Nantes

Tout individu a un statut personnel qui régit sa vie privée. Dès qu’il séjourne dans un état autre que celui dont il a la nationalité, se pose la question de la loi — française ou étrangère — qui doit s’appliquer. Le droit international privé a permis l’élaboration de règles respectueuses des droits fondamentaux de l’individu tout en tenant compte de son appartenance à une civilisation autre qu’occidentale. La législation française sur l’entrée et le séjour fait malheureusement de plus en plus souvent obstruction à sa mise en œuvre.

Pour en savoir plus 

Admettons que vous soyez un Alien venant d’un autre monde, coincé sur la terre en territoire Français, Européen… Quels sont vos droits ?

Il faille déjà arriver à déterminer quelle est la législation de votre terre natale. Pour cela il faille arriver à savoir si vous faites partis d’un état souverain reconnus donc d’un Impérium afin de déterminer les compétences sur le dominium…

Mais qu’est-ce que tu me racontes là ? C’est quoi un Impérium , un dominium…           Qu’est-ce qu’on s’en fout, il y a police criminels et délinquants ! Pourquoi tu veux te prendre la tête ?

Ben je ne sais pas… Peut-être à cause de la politique étrangère de la nation qui veuille m’abriter, m’accepter, m’intégrer sur son territoire ! Non parce que comme je ne saisis pas bien sa langue, alors je me demande ce que peux bien vouloir dire abris, acceptation, intégration dans l’esprit du possesseur de cette langue !

Pour arriver à déterminer l’Impérium, il faille déjà arriver à délimiter le dominium !

Bon d’accord, qu’est-ce que l’Impérium et le Dominium ?

Statut et condition International des espaces.

Les espaces sont alternativement rattachables à deux types de bases, selon le statut juridique qui leur est fait. Ils sont soient territoriaux, soit internationaux !

Chacun de ces genres réunit cependant une multiplicité de segments qui, par-delà leur appartenance commune, diffèrent les uns des autres par leur condition juridique, et dont il faut clairement distinguer les espèces…

L’identification des genres.

L’espace comme étendue 

lieu d’exercice d’un Impérium. l’espace est d’abord une étendue abstraite, dont la substance matérielle est indifférente, et dans les limites de laquelle se trouvent des êtres dont le < site >, c’est-à-dire la situation au sens topographique, détermine la situation au sens juridique. C’est ainsi, qu’on a envisagé jusqu’à présent la division de l’espace, entre les parties qui donnent lieu à l’exercice par un état de sa compétence à raison du rattachement spatial d’une personne, celles où s’excerce sa compétence et les parties où des rattachements diffèrents, personnels ou matériels, expliquent sa compétence internationnale. C’est la première fonction de la division de l’espace. Offrir un critère qui permette de déterminer en quels lieux un Etat ( une personne morale ) peut, et en quels lieux il/elle ne peut pas, déployer sur une personne, un objet, une situation… des pouvoirs dont la base légale se trouve dans sa compétence sur le site de l’être qu’il veut soumettre à ses normes ou à qui il entends les appliquer…

L’espace comme chose 

Objet d’un dominium. Les espaces peuvent être aussi envisagés dans une autre perspective, qui nous est jusqu’à présent inconnue parce qu’elle ne concerne pas l’autorité sur les personnes mais la possession des choses. L’étendue abstraite et immatérielle qu’on avait en vue jusqu’ à maintenant cède ici la place à un objet concret, fait de matière et sur lequel peuvent être constitués des pouvoirs <réels>, ceux qu’exerce un sujet de droit sur une chose, qui en font un bien, et qui contrairement aux précédents, ne sont pas propre aux droit public…

concrètement, quel rapport peut-il bien y avoir avec l’utilisation d’internet, et par extension de la haute technologie ?

Tout d’abord qu’est-ce qu’un Personnal computer ( Pc )

Nous voyons donc, qu’un ordinateur personnel ou individuel, est un système fonctionnel plutôt limité !

Suis-je, ou serais-je alors responsable des nuisances à autrui que mon Pc pourrait commettre par ma connexion à internet ?

Pour ma part cela fait appel, à différents faits observables, quand bien même je n’y connaisse pas grand chose en la programmation système d’exploitation machine !

Premièrement il faille que ce poste informatique puisse communiquer librement. Pardon, si j’insiste. revenons alors sur les textes de la loi relative à la liberté de communication, en France !

Qu’est-ce qu’une télécommunication ?

Qu’est-ce qu’une communication ?

Cela sous-entends donc que l’abonnement qui permet la connexion au réseau international public qu’est l’Internet est une composante essentielle dans cette communication !

Comment une communication territoriale, à l’intérieur d’un Dominium peut-elle être piraté, par l’extérieur ?

Régimes internationaux de l’utilisation des espaces

Par régimes, on entendra l’ensemble des règles juridiques à vocation permanente qui encadrent une activité déterminée, et par régime international le fait que cette activité intéresse deux ou plusieurs sujets de droit international. Une approche plus fonctionnelle que statutaire s’impose, dans la mesure où les règles en cause s’attachent d’abord à l’utilisation des espaces , dont le statut n’apparaît parfois que comme une résultante…

Diversité des régimes juridiques

Chaque espace considéré pourrait être en lui-même, à la fois en raison des activités spécifiques qui s’y déroulent, et de l’inégalité de leur développement. certains régimes relèvent d’une convention-mère ; l’Antarctique, l’espace extra-atmosphérique, qui a servi de cadre général pour l’élaboration d’instruments ultérieurs qui se définissent par rapport à elle. D’autres reposent sur des règles tout à fait spécifiques, comme les fleuves et canaux internationaux.

Qu’est-ce que les communications en droit international public ?

Il s’agit donc, des communications qui utilisent comme support, en tout ou partie, des espaces soumis à un régime international. Certaines sont traditionnelles ( droit International des transports, principes & règles ) la navigation, maritime ou dans des cours d’eau internationaux ; D’autres sont plus récentes, comme les télécommunications

Câbles , Pipe-Line et Tunnels sous-Marins

Ils utilisent le fond des mers, mais leur régime juridique est tributaire de la situation de l’ensemble des espaces maritimes qu’ils impliquent.

Statut des aéronefs

Aux termes de la convention de Chicago, un aéronef est un appareil capable de se soutenir dans l’atmosphère grâce aux réactions de l’air autrement que par les réactions de l’air contre la surface de la terre. Il possède un statut international. Il dispose d’une nationalité et d’une seule, et il est soumis à des règles différenciées suivant son caractère, civil ou d’état ( personne morale ).

Communications Spatiales

Quoique récentes, l’exploitation et l’utilisation de l’espace se sont rapidement développées au cours des trente dernières années et font l’objet d’une réglementation juridique élaborée, qui accorde une grande importance aux instruments écrits.

Liberté d’utilisation de l’espace

L’on sait que cette liberté contraste avec le statut de l’atmosphère sous-jacente, qui est d’ordre territorial a des états ( personnes morales ), et que la frontière entre les deux espaces n’est pas définie. La liberté d’utilisation repose essentiellement sur la liberté de circulation, puisque tout objet dans l’espace est mobile, même géostationnaire. En contre-partie cette liberté comporte des obligations pour les utilisateurs, notamment en termes de responsabilité.

Liberté de circulation

En dehors des restrictions spécifiques d’ordre militaire, elle comporte de façon  générale une liberté de lancement dans l’espace et d’utilisation des orbites spatiales, ainsi qu’une liberté d’accès et de séjour sur la Lune et les autres corps célestes.

Liberté d’utilisation des orbites 

La circulation sur orbites, qu’elles soient autour de la terre, de la Lune ou d’autres corps célestes, n’est pas le seul mode de navigation spatiale, mais c’est le plus répandu, surtout autour de la terre. Aucun état ne peut prétendre se réserver l’exclusivité d’une orbite ou d’un type d’orbite déterminé.

Liberté d’accès et de stationnement sur la Lune et les autres corps célestes. 

ils sont librement accessibles et utilisables sous réserve des obligations liées à leur démilitarisation, sans que les installations et activités puissent servir de base à de revendications d’ordre territorial.

Obligations des états utilisateurs

Objectifs de transparence ; Obligation d’assistance ; Responsabilité

régime des objets spatiaux

Obligation d’immatriculation  la convention de 1975 lui est spécifiquement consacrée.

Juridiction  à l’égard de ces objets ce terme est plus approprié que celui de Nationalité. Il implique l’existence d’un lien juridique qui fonde les compétences de l’état ( personne morale ) en dehors de son territoire, et qui est la base du contrôle qu’il exerce comme de la responsabilité qu’il assume. Elle a un caractère public et se distingue de la propriété, qui peut être différente.

Régime des communications spatiales  il relève de l’utilisation des ressources…

Régime des activités s’agissant des communications, qui comportent un lien avec la terre, on peut distinguer, trois types d’activités. Les télécommunications, qui supposent des segments et relais et donc un régime de coopération avec les états intéressés reposant sur leur consentement. La télédétection, qui consiste à capter des informations à partir de la terre sans support terrestre ; La télédiffusion directe par laquelle les satellites transmettent directement sans relais terrestres, des informations et des images sur le territoire terrestre, y compris sur celui des états autres que l’état qui exerce sa juridiction sur l’objet spatial.

La télédétection Elle constitue un aspect particulier de la téléobservation, qui consiste à capter des informations à partir de l’espace, et qui peut-être utilisée à des fins de sécurité. C’est ainsi que la vérification des accords sur la maîtrise des armements repose largement sur la liberté d’observation du territoire des partenaires. La télédétection à des fins civiles à des objets plus larges et un aspect plus universel. A ce titre elle intéresse tous les états et l’ensemble de leurs activités économiques… Elle doit tendre à l’amélioration de la gestion des ressources naturelles, ou à l’aménagement du territoire et à la protection de l’environnement ( Principe I ). Elle doit tenir compte des intérêts des pays en développement ( Principe II ). Les états observés doivent être traités sans discrimination, ce qui ne signifie pas la gratuité des informations ( Principe XII ). Il doit être fait appel à leur coopération, afin de permettre leur participation à un programme d’observation qui les concerne ( Principe XIII ).

La télédiffusion directe Le problème le plus actuel, qui appelle une réglementation internationale, est celui des satellites de télévision directe, qui peuvent atteindre le territoire d’autres états et éventuellement imposer la réception d’émission extérieures, dans des conditions qu’il peut être difficile d’entraver. En elle même cette activité n’est pas nécessairement contraire au droit international, mais elle peut être considérée comme méconnaissant les obligations générales liées à la coopération internationale, au bon voisinage et , dans certaines hypothèses au principe d’utilisation de l’espace à des fins pacifiques…

Oui Madame Lecointe/Guagliardo, madame la blonde rouquine brune. Madame ma mère. Madame la sainte, ou la pute. Princesse de l’Empire…  Fille de gendarme Empereur napoléonien. Oui madame le super agent du contre-espionnage Français, Marseillais, Parisien. Je sais Monsieur K, il ne me faut pas ouvrir ma bouche comme cela, je parle trop ! Cette technologie, vous appartient, cette stratégie de gestion de civilisation vous appartient, ce modèle économique de développement vous appartient, cette matrice financière vous appartient vous en êtes l’élu(e) ! Cette entreprise vous appartient, ce travail vous appartient, ces salaires vous appartiennent. Vous êtes l’Intelligence Artificielle de ce jeu, vous êtes ce jeu… vous êtes l’univers ! Moi je ne suis que le digne successeur du Reïch allemand, n’est ce pas. Je voue une fascination au génocide pour la force de mon économie… Parce que je joues en ligne, ou ne serait-ce que sur mon Pc, et fais de l’infographie ( Images virtuelle en 3D ) qui n’est pas fait pour cela, étant un super calculateur de 2.7 GHz…

C’est cela, je vais comprendre, je suis un psychopathe Madame KGB*FBI,un malade mental qui déclenche une guerre thermonucléaire, à chaque fois qu’il rencontre un obstacle à l’instauration de sa puissance économique, A CHAQUE FOIS QU UNE ANCIENNE RELATION INTIME DIS DU MAL DE MOI, avec l’énorme pouvoir de citoyen exclus que je possède. Je suis un assassin de femmes et d’enfants pour contraindre mes victimes à se taire ! Oui Madame, je vais comprendre. Je suis votre chien. Ecrasez moi ou faites moi donc écraser !

Je n’ai rien de spécial contre Madame Morano, Monsieur Guéant ou Monsieur Hollande, ou encore contre le Président de la République, mais personnellement quand je lis  la déclaration sur la politique familiale, de madame le ministre de l’apprentissage et de l’éducation. Elle affirme que cette politique n’a aucun problèmes, je me dis que, soit elle est totalement intégrée dans une telle systématique de stupidités des mécanismes pervers, soit elle est complètement à cotés de ses pompes quand il s’agit d’utiliser la haute technologie dans le but de nuire, pour un ministre qui en fait autant usage…                         A mon sens il vaudrait mieux pour sa carrière politique que ce soit la seconde solution.  Parce que quel peut bien être le rapport entre haute technologie et famille, si ce n’est internet, informatique, jeux en réseau, extra-terrestre et temporalité  »futur » ?                       Il n’y en a pas beaucoup…

Alors pourquoi un tel article devrait-il paraitre sur la toile, en pleine période électorale qui plus est ?

Donc, personnellement je ne vois pas très bien comment de l’extérieur il soit possible de pirater l’intérieur, quand le 13 fevrier 1977 L’U.I.T. ( Union internationale des Télécommunications ) élabore un Plan mondial pour la télédiffusion en directe, quand le 10 décembre 1982 L’O.N.U signe la résolution 37/92 sur l’utilisation des satellites, et la télévision de télédiffusion en directe…  < Regis parlez à Caroline…> C’est cela Crétin d’immortel, tu es intouchable par ta connerie de colon supérieur. Parce que la télédiffusion en directe, je ne connais pas cela depuis que j’ai cinq ans, comparé à toi depuis que tu fais de la téléphonie à la Free… < Fais gaffes on a compris… > Je ne crois que vous compreniez, personnellement, je crois que vous voyez votre intérêt en le faisant passer pour l’intérêt général. Parce que qu’est-ce qu’un extra-terrestre ? Oui, je vais rire, et alors cela déterminera mon aliénation mentale ? Ah oui vraiment, savez vous au moins ce que veuille dire aliénation. Alors pour qui, par qui et pourquoi ?

Droit Action de céder un bien

Philosophie Selon Marx, condition de l’homme qui ne possède ni le produit ni les instruments de son travail. Asservissement de l’être humain, dû a des contraintes extérieures qui conduit à la dépossession de soi, de ses facultés, de sa liberté.

Vous aviez compris, et alors vous êtes les seuls à lire ce blog, qui plus est, l’article est déjà édité sur le site, alors qu’il n’est même pas terminé, n’est-ce pas ! Je ne ris pourtant pas, croyez moi, quand je lis que le ministre de l’intérieur annonce une baisse de la délinquance, et que Monsieur Hollande candidat socialiste conteste ou s’amuse d’un tel bilan…  Je ne vois rien d’hilarants en cela, bien au contraire ! N’en profitez pas pour me classer militant UMP, je ne cesse de le dire, je suis Démocrate d’idéologie… Et démocrate, ne veuille pas spécialement dire PSD ( Sociaux Démocrates ), comme certains l’ont affirmés !  Les seules personnes que je connaissaient proches du pouvoir ou contre-pouvoir, sont celles qui m’ont demandées d’écrire un projet d’activités professionnelles en trois mois, afin de m’aider à le réaliser en le déposant au Conseil Régional devant la commission économique et aménagement du territoire dans ma ré insertion professionnelle. Ors depuis près de vingt ans, je suis encore plus exclus que je ne l’étais à cette époque, j’ai encore moins de ressources que je ne possédais, suis de plus en plus redevables à un tiers, pourtant quelques aspects de mes projets professionnels sont développés au niveau local, régional, national et international. Quant à elles, elles sont de plus en plus riches, obtiennent de plus en plus de pouvoirs mais ne bénéficient en rien de ma situation ! Ce sont elles qui m’ont poussées à créer mon activité professionnelle lorsque j’étais salarié, qui aujourd’hui voudraient à presque cinquante ans, 7 années de travail non rémunérées, me conseiller dans le but de me faire fermer mon entreprise, d’oublier mon travail, mes actifs, les innovations emmenées au marché du travail et de l’emploi, aux secteurs du bâtiment et du tourisme, aux secteurs scientifiques, au secteur informatique… Ce sont elles qui me harcèlent, me terrorisent ( ou tentent de me terroriser ) pour que je me taise, les seules propositions qu’elles me font soient la carotte ou le bâton… Si je me tais, je suis riche et respecté, si je l’ouvre je suis pauvre et paria !

Enfin, j’avoue que je ne suis pas un grand connaisseur du système d’exploitation Windows. Donc, j’aimerais trouver un jour, quelqu’un qui soit assez sincère pour qu’il puisse m’expliquer, le phénomène suivant !

Lors du lancement du système, à la mise sous-tension de l’ordinateur. Il y a un message me donnant une adresse Mac qui s’affiche… Ors, dans mon gestionnaire de périphérique,

la carte réseau éthernet n’a pas de pilote installé, et il est impossible d’en trouver un, que ce soit sur l’ordinateur, le cd d’installation du système d’exploitation, ou sur internet… Ensuite, lorsque je lance la console d’invite de commande, et que je tape ipconfig/all.

L’adresse physique de la carte réseau n’est pas la même qui s’affiche à la mise sous-tension Pourquoi ?            Elle est 88 AE 1D 98 4C CF lors de la mise sous tension et 00 00 00 00 00 00 par l’invite de commande…

Si jamais je trouve un pilote compatible, tel que Intel Prowinx64, il m’est impossible de l’installer, parce que j’ai un message me stipulant, qu’ayant aucune connexion de configurer, le pilote ne peut s’intaller… 

Je suis contraints d’utiliser une connexion sans fil, alors que j’ai un câble qui pourrait me servir… Pourquoi ? Nous verrons cela une autre fois si vous le voulez bien. Ors lors de la première utilisation de mon ordinateur, je me suis connecter par le câble. Mais j’ai ensuite changer de lieu, Je suis descendus de 3 mètres, d’un étage, depuis ma carte réseau éthernet à perdu ses pilotes… J’ai beau installer désinstaller et réinstaller le système d’exploitation, Changer de version système, de carte mère etc., cela sera toujours pareille, depuis 2003. Pourriez vous m’aidez en m’expliquant ce phénomène ? C’est ainsi depuis que je travaille sur Pc, depuis que j’ai créer mon entreprise… Mais personne n’y voit de défaut. Personne n’y voit de concurrence déloyale, parce que je ne suis qu’une Pme dont le siège social se trouve en outre-mer. Si il y a problème c’est certainement dû à un virus contracté par une connexion internet non sécurisée… C’est donc de ma faute ! C’est mon ignorance, ma méconnaissance de la technologie qui fait que… Le jour où il y aura une bombe atomique qui tombera en Europe, ce sera de ma faute. Parce que j’habite la région du Bassin Caraïbe, une zone géographique mondiale qui fait partie du programme de démilitarisation, de dénuclérisation et d’arrêt de la prolifération des armes de destruction massive depuis plus de vingt ans … Par les résolutions 135 du 27 mai 1960, S. 10/2 pour le désarmement, 58/48 du 8 décembre 2003 sur la prolifération des armes nucléaires. La résolution 3281 du 12 décembre 1974 sur la charte des droits et devoirs économiques des états. Par la  résolution 3314 du 14 décembre 1974 sur la définition de l’agression et la 450 du 14 juin 1979 sur la légitime défense. Je ne saisis pas bien comment un citoyen peut-être plongé légalement dans une telle situation quand les traités suivants sont signés depuis des années Convention de Rome instituant la Cour pénale internationale du 18 juillet 1998, Convention sur l’interdiction et l’élimination des mines anti-personnel conclue à Ottawa le 18 septembre 1997, La convention de Paris portant sur l’élimination complète des armes chimiques du 13 janvier 1991, Les accords du 5 décembre 1979 régissant les activités des états sur la lune et les autres corps célestes, Le traité du 1er juillet 1968 sur la non-prolifération des armes nucléaire, la convention du 28 Septembre 1954 des Nations unies relative au statut des apatrides, le protocoles du 23 octobre 1953 relatif à l’esclavage, la convention Européenne du 4 noveembre 1950 de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, celle du 2 décembre 1949 relative à la traite des êtres humains, ou encore celle du 12 août 1949 Convention de genève relatives au droit humanitaire dans les conflits armés, les accords Salt I et II entre les USA et l’URSS du 26 mai 1972 et 18 juin 1979. J’ai donc de plus en plus de mal à comprendre comment un citoyen Français peut se retrouver dans une telle situation sur un territoire Français !

< Régis ne vous inquiétez pas ! > La question pour moi ne se pose pas en ces termes  Madame, Monsieur, à savoir si je dois m’inquiéter de l’avenir ou pas, si je dois m’inquiéter de l’étranger qui s’installe ou pas. Si je dois m’inquiéter de la concurrence ou non.                La question qui se pose à moi est ; Comment puis-je faire pour me soigner, m’alimenter, m’habiller, me loger, engendrer une descendance, l’élever, consommer, et travailler honnêtement quelque soit mes habitus économicus ? Et pour répondre à cette question il me faut arriver à déterminer ce que peut être le travail et ce qu’est l’honnêteté ! Cela repose donc forcément, sur l’économie quelle soit industrielle ou traditionnelle, de production, de transformations, de services ou de hautes technologies. Sur la moralité ce qui implique son  système de moralisation. Doit-il être abordé comme des barbares que nous sommes, par la privation, le manque, la punition, l’incarcération, la peine de mort ou comme des êtres supérieurs qu’ils sont par l’éducation, la compréhension, l’amour, le partage et l’ultra-libéralisme !

< Régis jouez avec nous ! > après avoir lus ce texte, cela serait la réflexion d’une intelligence quelconque… Artificielle ou non. Cela serait l’argumentation d’une intelligence candidate à la Présidence de la Nation Française… Et que voulez vous que je puisse répondre à une telle argumentation ? Non, Madame, Non Monsieur je n’ai pas envie de jouer avec vous parce que vous possédez bien trop de privilèges par votre situation sociale dans votre communitarisme, que je ne possède de crédit dans cette communauté !            Ou encore jamais sans cachets. Non, Madame, non Monsieur, pas cachets de drogues, sans cachets, sans rémunérations, sans indemnités à la tâche, sans contrat à durée déterminée ( CDD ) à part peut-être lorsque je joues en réseau sur internet, parce que l’emploi de joueur ne figure pas, ne figurera et ne pourra jamais figurer dans les catégories socioprofessionnelles ( CSP )… Pensez-vous ?

Le jour où le citoyen Européen supérieur au citoyen colonisé des outre-mer acceptera l’intégration de ce territoire au territoire National dans un but égalitaire , peut-être que j’arriverais alors à comprendre le véritable sens de ce mot qu’il utilise tant. Intégration…     Ce jour là, il acceptera que ce citoyen d’outre-mer soit lui aussi un colon faisant partis des peuples libre de se coloniser, donc libre de coloniser l’Europe à sa culture, à son économie ! Libre d’être riche, aussi riche sinon plus riche qu’un citoyen du continent, libre de posséder ce continent ( ou ne serait-ce qu’une partie de ce continent ) en étant ce qu’il est… En restant  lui-même ! Certains me diront mais cela est déjà le cas. Ah oui, depuis quand ? Schoelcher, La compagnie créole, Kassav, Franky Vincent. Ou encore Aimé Cesaire, Remy Nainsouta , Ignace, solitude, et pourquoi pas depuis le colonel ?

Vous dîtes Monsieur Poujoula ? C’est cela, Monsieur, je suis un crétin nostalgique de l’ancien régime ( c’est pour cela qu’il me faille voter pour le projet d’extension du port autonome de ma région, j’en parlerais la semaine prochaine si vous le voulez bien et si tout va bien ) qui voudrait vivre sur les lauriers de ses pères, pour l’éternité, parce que ne comprend pas bien les mots de ma langue. Dominium,  propriété, identité, usurpation, faux et usage de faux , le seul que je comprenne bien soit Impérium !

Pardon ? Vous dîtes. < Ne parlez pas de nous… > Ah bon ! Mais je croyais que vous étiez une star, Monsieur, cela fait cinq ans que je ne cesse de vous voir à la télévision, vous et la mère de votre fille, mon ex relation intime, non pas mon ex femme… Quelque soit le comédien, l’homme politique, quelque soit l’histoire, quelque soit le lieu, vous êtes ce héros qui me met en déroute… Ce n’est pas du harcèlement, c’est une pathologie mentale que mon cerveau développe tant cette dernière relation à bouleversée ma vie !

Publicités

A propos ichtys

Né à l'intérieur, je suis tombé dedans étant petit...
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s